Nous sommes actuellement le 18 Oct 2018, 01:09


[PCM 2015] PCM Village DB années 1950

Modérateur: Cyanide Team

  • Auteur
  • Message
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Jésus de Nazareth

  • Messages: 2049
  • Inscrit le: 08 Nov 2009, 19:18
  • Localisation: Audois délocalisé

[PCM 2015] PCM Village DB années 1950

Message07 Mars 2016, 18:27

Image

Coucou les amis, ça faisait un moment que je n'étais pas passé ! :)

Aujourd'hui, c'est pour partager avec vous un petit projet que j'ai mené avec la communauté PCM Village, et en particulier avec l'excellent Joanito85, qui a compilé le pack. Il s'agit d'une DB années 50s pour PCM 2016 :D
Image
Image
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Jésus de Nazareth

  • Messages: 2049
  • Inscrit le: 08 Nov 2009, 19:18
  • Localisation: Audois délocalisé

Re: [PCM 2015] PCM Village DB années 1950

Message07 Mars 2016, 18:28

1. Un pack qui vous fait revivre les années 50


1.1 Les années 1950, âge d’or du cyclisme

Au lendemain de la 2e Guerre Mondiale et des tous débuts de la reconstruction, l’Europe s’engouffre dans un enthousiasme euphorique : les Trente Glorieuses. Cet âge d’or de la croissance du niveau de vie et du pouvoir d’achat est aussi un âge d’or du cyclisme, popularisé par la radio et les premiers reportages télévisés.

Le peloton, bariolé de maillots souvent restés mythiques (Bianchi, Mercier, Peugeot, …) regorge d’immenses champions dont les exploits restent à jamais dans les mémoires : les suisses Kübler et Koblet, les grimpeurs Gaul et Bahamontes, la coqueluche du public français Louison Bobet, le légendaire Fausto Coppi, et bien d’autres.

Mais au-delà des simples résultats, les coureurs des années 50 ont surtout leur caractère, leur personnalité, et leurs petites histoires. Finalement, le peloton des années 50 est une sorte de village, avec ses propres personnages , et c’est pour ça qu’à PCM Village nous avons souhaité rendre hommage à cette époque !


1.2 Comment reproduire les scénarios de course des années 1950 ?


Pour avoir des scénarios de courses endiablés, 3 mesures ont été prises :
- notation sévère
- 6 coureurs par équipe seulement
- faibles notes de sprint

Dans les années 50, il est très rare d’observer des courses cadenassées. Les attaques importantes se produisent fréquemment de loin, et les équipiers sont souvent incapables de revenir sur un leader échappé. Par conséquent, la notation, sévère, distingue nettement les équipiers des leaders, et ce, sur tous les terrains.

De plus, pour favoriser les attaques, nous avons fait le choix de ne mettre que 6 coureurs par équipe. En effet, il a été observé que l’Intelligence Artificielle de PCM favorise des courses plus offensives dans ce cas de figure.

En outre, les poissons pilots et les trains des sprinteurs n’existent pas encore dans les années 50 : les quelques sprinters doivent se placer eux-mêmes, et leur rôle est bien différent de leur domination actuelle sur les étapes de plat. A l’époque, il peut arriver qu’un coureur considéré comme un sprinter se fasse ainsi déborder par un coureur qui n’est pas un spécialiste de la discipline. Par conséquent, les notes de sprint ne montent pas au-dessus de 75.


1.3 Comment noter les coureurs des années 50 ?


La notation de chaque coureur obéit à un principe extrêmement rigoureux :
1- les notes les plus importantes (Pl, Val, Mo, Sp, Clm, Pav) ont fait l’objet de recherches systématiques parmi les résultats d’une cinquantaine de courses, puis harmonisées en fin de notation.
2- des recherches plus spécifiques parmi les palmarès et biographies disponibles sur Internet ont été menées sur chaque coureur, notamment pour les autres notes (Bar, Des, …), mais aussi pour nuancer ce que l’on obtenait par les résultats « purs ».

Liste non-exhaustive de résultats de courses regardés de manière systématique (et notes concernées) :
Tous les classements COMPLETS disponibles pour Milan - San Remo de 1947 à 1960 (Pl, parfois Sp, End…)
Tous les classements COMPLETS disponibles pour Paris-Tours de 1947 à 1960 (Pl, parfois Sp, End…)
Tous les classements COMPLETS disponibles pour Paris-Roubaix de 1947 à 1960 (Pav, Pl, End, parfois Sp, …)
Tous les classements COMPLETS disponibles pour la dernière étape du TDF de 1947 à 1960 (Pl, End, généralement Sp, Rec)
Dans la mesure du possible, les top-10 de deux étapes arrivées au sprint sur le TDF pour chaque édition de 1947 à 1960 (Sp)
Tous les classements COMPLETS disponibles pour Liège-B-Liège de 1947 à 1960 (Val, End)
Tous les classements COMPLETS disponibles pour la Flèche Wallonne de 1947 à 1960 (Val)
Quelques classements COMPLETS disponibles pour les championnats du monde de 1947 à 1960 (ça dépend : Pl, Val, Sp, End, …)
Dans la mesure du possible, les top-10 de deux à trois étapes de montagne sur le TDF pour chaque édition de 1947 à 1959 (Mo)
Quelques classements du chrono des Nations de 1947 à 1960 (Clm)
Tous les classements COMPLETS disponibles pour tous les chronos du TDF (Clm)
Tous les classements COMPLETS du Ronde et du Tour de Lombardie (ces courses avaient des parcours très différents d’aujourd’hui, j’utilisais finalement assez peu ces classements difficiles à interpréter avec précision)

J’ai effectué la notation en 2011, je ne me souviens pas parfaitement de toutes les courses que j’ai utilisées, mais je pense en tout cas avoir recherché systématiquement chaque coureur dans chacun de ces classements.


Remarque 1 : dans les années 1950, les résultats des coureurs étaient beaucoup moins réguliers que de nos jours. La régularité a été prise en compte pour une part très importante dans la notation.
Stan Ockers et Jean Mallejac ont un point commun : ils n’ont jamais fait mieux que 2e sur le Tour de France. Mais Mallejac n’aura signé au total qu’un seul podium et au total deux top 10 sur le Tour de France. A l’inverse, Ockers a terminé deux fois 2e du Tour et sept fois dans le top 10 au total ! Stan Ockers a ainsi de meilleures statistiques que Jean Mallejac.
Les notes ne sont donc pas nécessairement prises sur la meilleure année de chaque coureur, elles sont pondérées par la capacité du coureur à répéter cet exploit.


Remarque 2 : dans les années 1950, certaines courses avaient des parcours différents de ce que l’on connaît de nos jours. Ces courses ont moins été prises en compte dans l’évaluation des coureurs.
La Vuelta pouvait avoir des parcours bien plus faciles qu’aujourd’hui et le niveau général y était généralement bien plus faible que sur le Tour ou le Giro. Par conséquent, les classements de la Vuelta ont été pris en compte de manière beaucoup moins importante que le Tour et le Giro.

Remarque 3 : au-delà des classements et biographies disponibles sur internet, j’ai appuyé ma notation sur la lecture de plusieurs ouvrages (dont une biographie et l’autobiographie de Louison Bobet ainsi que la biographie d’Anquetil par JP Ollivier).

Remarque 4 : malgré toute la rigueur de la notation, les statistiques des coureurs sur une période large de 10 ans seront forcément sujettes à polémiques. Vous êtes libres de suggérer des renotations ici et de renoter vous-mêmes les coureurs dans votre jeu.


1.4  Et au fait, quelle période couvre la DB ?


Au sens mathématique du terme, les années 1950 couvrent la période 1950-1959. Cependant, une forte continuité a été remarquée entre la fin des années 1940 et le début des années 1950 en cyclisme. La notation de la DB repose donc en réalité sur des résultats compris entre 1947 et 1959, même si les résultats d’autres années ont pu être consultés pour mieux cerner le profil de certains coureurs (sans être pris en compte dans la notation).

Ces résultats ont pu être pris en compte dans la notation, mais ils ont été pondérés par les résultats obtenus après 1950. Ainsi, si un coureur obtenait de très bons résultats à la toute fin des années 1940 sans réussir à franchir le cap de 1950, ses statistiques ont été pénalisées. Cela dit, c’est un cas de figure resté rare dans la notation (la question s’est surtout posée pour Vietto et Fachleitner).
Les résultats à partir de 1960 ont pu être simplement « consultés » mais jamais pris en compte de manière systématique dans la note des coureurs, par souci de cohérence de l’ensemble. Il s’agissait en général de bien cerner le profil d’un coureur dont peu de résultats étaient disponibles.



2. Un pack qui concentre le meilleur des années 50


2.1 Les meilleurs coureurs


Nous sommes partis du principe suivant : si vous voulez jouer avec les coureurs des années 1950, vous voulez jouer avec ceux dont vous avez entendu parler, ceux qui sont bien ancrés dans la « légende » du cyclisme. Les grands champions, leurs grands équipiers, les clowns du peloton, nous avons essayé de tous les intégrer à la DB.

Remarque : si vous constatez l’oubli d’un coureur qui vous tient à cœur, n’hésitez pas à proposer son intégration dans la DB !


2.2 Comment ont été choisies les équipes ?

Les équipes ont été sélectionnées selon deux critères :
- ancrage dans la « légende » de cyclisme. Exemple : les mythiques Bianchi, Mercier, Legano, ou Faema se devaient ainsi d’être dans la DB
- cohérence avec les coureurs à insérer dans la DB. Exemple : il fallait mettre Kübler dans la DB, donc autant y insérer son équipe la plus emblématique, la Tebag.


2.3 Comment ont été répartis les coureurs par équipes ?


La répartition par équipes s’est faite en deux étapes :
- pour environ 30% des coureurs, les plus emblématiques, il a été assez évident de les mettre dans leurs équipes les plus représentatives
- ensuite, pour environ 50% des coureurs, il a fallu faire des choix, des arbitrages entre les différentes équipes sélectionnées, pour qu’ils se retrouvent si possible avec des coureurs qu’ils ont vraiment côtoyés, etc…
- enfin, 20% des coureurs ont été issus de recherches à partir du nom de l’équipe, pour compléter les effectifs. Ces coureurs ont cependant été triés sur le volet, et on les retrouve surtout concentrés dans quelques équipes comme la KAS.

Attention, 3 coureurs ont été inclus dans des équipes pour lesquelles je n’ai retrouvé aucune preuve écrite de leur passage. Je ne me souviens plus des noms, mais il s’agissait de deux sprinters et d’un puncher italiens si je me rappelle bien, qui méritaient d’être dans la DB mais qui n’avaient hélas couru pour aucune des équipes retenues. Les 3 coureurs en question ont tout de même été intégrés, dans des équipes dont les effectifs comprenaient certains de leurs coéquipiers (avec qui ils avaient couru, mais dans d’autres équipes).
De toute manière, cette DB aune part fantaisiste puisqu’elle couvre une période assez large pour faire concourir entre eux des coureurs qui ne se sont jamais connus.
De plus, l’appartenance à une équipe était beaucoup plus libre dans les années 1950 que de nos jours. Certains coureurs changeaient d’équipe en cours de saison, comme Bobet, qui courait chez Botecchia lorsqu’il participait aux courses sur le territoire italien.
Dernière édition par Jésus de Nazareth le 07 Mars 2016, 18:32, édité 1 fois au total.
Image
Image
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Jésus de Nazareth

  • Messages: 2049
  • Inscrit le: 08 Nov 2009, 19:18
  • Localisation: Audois délocalisé

Re: [PCM 2015] PCM Village DB années 1950

Message07 Mars 2016, 18:29

Voici le lien de la DB :
:arrow:
[center]https://mega.nz/#!z0QzWSxR!kXKLiinEiRXlul3PgjME91wYUlNm1xHT7ZWFL_cMeEw (à dézipper dans Documents/Pro Cycling Manager 2015\Mod\Database)[/center]
:!:


Voici le lien du pack graphique (maillots) :
:arrow:
[center] https://mega.nz/#!LsZC2J5R!6Gp7yhuKJQqjHDmwGQ6zvHCcygiz-kQXOSy38IFgxUM (à dézipper dans C:\Program Files (x86)\Steam\SteamApps\common\Pro Cycling Manager 2015)[/center]
:!:

Voici aussi un lien d'un Tour de France façon années 1950s proposé par Joanito85 :
 https://mega.nz/#!vgowXTID!uSA3dtb-ZFVUxdDKJMOjq4AVy99IjVJzlzbyju3dFUU (à dézipper dans C:\Program Files (x86)\Steam\SteamApps\common\Pro Cycling Manager 2015)
( parcours ici : http://i68.servimg.com/u/f68/19/32/76/16/tdf5010.jpg )
Image
Image
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Jésus de Nazareth

  • Messages: 2049
  • Inscrit le: 08 Nov 2009, 19:18
  • Localisation: Audois délocalisé

Re: [PCM 2015] PCM Village DB années 1950

Message07 Mars 2016, 18:30

j'ai quelques screens (mais pas beaucoup car je n'ai moi-même pas PCM depuis l'opus 2008, j'ai fait la DB directement dans le .xml et Joanito s'est chargé de faire la pack car lui a le jeu !).

Voici donc quelques prises de Joanito85 sur une partie de Paris-Roubaix :



Image
Guoyt, Stablinski, Van Genechten en échappée

Image
Il reste 15 km, les favoris vont se jouer la victoire

Image[/center]
Miguel Poblet remporte l'Enfer du Nord, une demi-roue devant Van Steenberger et Caput
(Il n'a jamais gagné cette course, mais a fait 2ème en 1958 et 3ème en 1960)



Image
Image
Image
Image
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Jésus de Nazareth

  • Messages: 2049
  • Inscrit le: 08 Nov 2009, 19:18
  • Localisation: Audois délocalisé

Re: [PCM 2015] PCM Village DB années 1950

Message07 Mars 2016, 18:38

Je ne passe plus très souvent ici, je vous conseille donc de poser vos questions sur ce topic : http://www.pcmvillage.net/t2402-pack-db ... cm-village

Bon jeu à vous :D
Image
Image

Retour vers [FR/EN]Database

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)