Nous sommes actuellement le 19 Juin 2019, 16:45


Topic du dopage

Modérateur: Cyanide Team

  • Auteur
  • Message
Hors-ligne

max13150

  • Messages: 836
  • Inscrit le: 24 Juin 2009, 07:38
  • Pseudo GameCenter: MAX13

Re: Topic du dopage

Message06 Nov 2012, 21:13

"Sur Twitter, Jérémy Roy déclare que « C’est un coup de gueule, l'humeur du moment, c'est comme vous voulez » mais c’est bel et bien une lettre ouverte que le coureur de la FDJ a décidé de publier après que les récents événements liés aux affaires de dopage aient éclaboussé son sport. Voici quelques extraits de cette lettre, dont vous pouvez retrouver l’intégralité sur le site officiel du principal intéressé.

Roy commence tout d’abord par avouer que le cyclisme connaît actuellement une crise sans précédent mais que « Il faut arrêter de stigmatiser et de jeter la pierre à tous les cyclistes. Oui, il y a des tricheurs, il y en aura toujours mais l’étau se resserre petit à petit grâce au travail de l’UCI, de l’AMA (et des ses antennes nationales) et de la police ». Revenant rapidement sur le cas Amstrong, Roy avoue que « Oui, j’ai été choqué de ce système quasi collectif de dopage et Non toutes les équipes ne fonctionnent pas comme cela. Je ne fais pas de la langue de bois, ni d’omerta comme me diraient certains journalistes qui me reprochent le fait que je découvre l’histoire comme Monsieur tout le monde seulement à travers les médias. Je suis passé professionnel en fin d’année 2003 et ce n’est pas parce que je côtoie un quart de l’année d’autres coureurs que je sais ce qu’ils font à l’abri des regards ».

Aujourd’hui, le français pense également qu’il est trop facile de faire des erreurs et de venir ensuite implorer le pardon mais il remercie tout de même ceux qui ont eu le courage de parler : « Il est trop facile aujourd’hui de demander pardon, pour laver sa conscience. Non je ne les excuse pas. Ils ont volé résultats, gloire, argent, contrats. Mais d’un autre côté, je leur dirai quand même merci d’avoir avoué si cela peut contribuer à enrayer le fléau en prenant acte de leur fonctionnement et en tentant de trouver une solution. En parlant de solution, il faut savoir que l’UCI a quand même mis en place des outils, certes pas parfaits, mais qui ont le mérite d’exister ».

Selon lui, la meilleure des solutions serait que les personnes convaincues de dopage, qu’elles soient coureurs ou staff, ne puissent plus exercer dans le monde du cyclisme : « Depuis juin 2011 (non rétroactif malheureusement), les personnes reconnues coupables d’avoir violé le code antidopage ne peuvent occuper un poste de manager, directeur sportif, entraîneur, médecin ou assistant paramédical, mécanicien, chauffeur, agent de coureurs. Cette disposition permettra d’assainir progressivement le milieu. Même si j’encourage les équipes à appliquer sans délai cette règle ».

Après avoir analysé les faits, Jérémy Roy propose quelques idées qui permettraient à son avis de lutter encore plus efficacement contre le dopage : « Outre l’augmentation de la durée des sanctions, je ne peux qu’appuyer la recherche antidopage pour améliorer les tests encore et encore […] Comme l’avait suggéré le Président de la Française des Jeux, Mr Blanchard Dignac (dès 2009), une association des sponsors d’équipes cyclistes doit être créée pour soutenir l’UCI dans sa lutte antidopage. En théorie une année de salaire doit être payée par le fautif. J’espère que ces fonds sont bien destinés à la lutte antidopage. Le profil de puissance personnalisé (PPP), proposé notamment par F.Grappe permettrait de connaitre les limites physiques d’un coureur. Développer aussi le passeport biologique avec l’activation du profil stéroïdien ».

Enfin, du côté de l’AMA et de l’UCI, Roy déclare que « Il serait souhaitable que l’AMA revienne sur ses pas avec l’utilisation « libéralisée » des Corticoïdes. Un arrêt de travail devrait être obligatoire en cas d’utilisation de cette substance » et propose « La tenue « d’états généraux » en réunissant l’AMA et l’UCI. La création d’une commission indépendante de l’UCI pour l’organisation des contrôles apparait comme une nécessité pour re-crédibiliser l’UCI. Enfin, la police et les douanes voir les renseignements généraux doivent continuer à nous aider dans la lutte ».

Pour conclure, le coureur assure ne pas désespérer et que « Malgré les tempêtes traversées et les coups reçus, je crois et je veux croire encore au sport que j’aime. J’ai accepté le fait d’être moins fort que les autres mais cela ne m’empêche pas d’avoir quelques bons résultats avec mes moyens et de gagner des courses. J’ai toujours l’espoir de progresser, de donner le meilleur de moi-même et de ne pas avoir de regrets. Enfin, j’en ai assez de voir certains médias ne parler de cyclisme qu’à travers des affaires de dopage. Je suis désolé aussi chers journalistes et spectateurs que sur des étapes de plats de début de Tour vous vous ennuyez ; où est le mal à s’économiser un peu en vue des 3 semaines de course ? Il faut arrêter de jouer à CyclingManager ! Merci de m’avoir lu et merci pour votre soutien. Le cyclisme a aussi besoin de vous »."

En lire d'avantage sur Cyclism'Actu : http://www.cyclismactu.net/news-dopage_ ... z2BTEXFLBu

A noté que Roy fait référence a PCM , une bonne PUB pour cyanide :lol:
Hors-ligne

Eyolfur

  • Messages: 2035
  • Inscrit le: 23 Fév 2009, 15:36
  • Localisation: @Cyanide

Re: Topic du dopage

Message07 Nov 2012, 10:50

Oui je lui en ai touché 2 mots sur twitter d'ailleurs ! Il faut s'économiser sur PCM, c'est pas la fete du slip non plus !

Chez FDJ ils sont pas mal à parler de PCM régulièrement sur twitter, c'est même l'équipe française qui en parle le plus (notamment Roy, Vichot, Delage, Pinot..)
Précédent

Retour vers Forum Général / General Forum

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité